Bordj El Kiffan : Relogement de 579 familles

Publié le par lkeria.com

579 familles qui habitaient dans des chalets  à Bordj El Kiffan ont été relogées hier, dans des logements neufs à Draria,  Bir Touta, les Eucalyptus, Baraki et Birkhadem.           
Cette opération, qui est la 21e du genre depuis le début des opérations  de relogement, a touché 579 familles ayant bénéficié de logements de type F2  et F3. Ces familles résidaient dans des chalets à Bordj El Kiffan au niveau  de trois sites : Ali Amrane 4 (151 familles), Ali Amrane 15 (82 familles) et  Ali Amrane 3 (346 familles).         
 L'opération, qui a débuté tôt dimanche matin, s'inscrit dans le cadre  du relogement au cours de l'année 2010 de 10.000 familles habitant dans des  logements précaires dans plusieurs quartiers de la capitale.          
Le directeur de l'habitat de la wilaya d'Alger, M. Mohamed Smail, a  indiqué à l'APS que les 579 familles de Bordj El Kiffan ont été relogées dans  de nouvelles habitations réparties entre quatre sites : 222 à Haouche Megnouche  (commune de Baraki), 262 à Draria (1600 logements), 51 aux Eucalyptus,  24 à Tixeraine (Birkhadem) et 18 à Bir Touta. Le responsable a affirmé que l'opération de relogement se déroule dans  de "bonnes conditions". "Nous avons mis en place plusieurs bureaux destinés  à accueillir les bénéficiaires et à les orienter vers les nouvelles habitations",  a-t-il dit.          
Concernant les recours, M. Smail a rappelé que la commission spécialisée  a validé plusieurs recours présentés par les familles dans le cadre de cette  opération de relogement.          
Il a rappelé que ce relogement s'inscrit dans le cadre d'une grande  opération ciblant les familles résidant dans des chalets et bidonvilles dans  des quartiers d'Alger et les habitants des cimetières, ainsi que ceux des cités  les Palmiers, Diar El Mahssoul, Diar El Kaf et Diar Echems.          
Les services de la wilaya ont mis en place d'importants moyens humains  et matériels (camions, bus, agents) pour assister les familles relogées, a-t-il  ajouté.
De son côté, le directeur général de l'Office de promotion et  de gestion immobilière (OPGI) d'Hussein Dey, M. Mohamed Rahaimia, a indiqué  que l'opération de relogement sera poursuivie par deux autres opérations lundi  et mardi.          
M. Rahaimia a précisé que l'opération de lundi touchera 520 familles  de Diar Echems et sera la deuxième concernant ce site, la troisième étant prévu  au premier trimestre 2011.          
Quant à l'opération de mardi, elle touchera 487 familles issues du site  de Ali Amrane 2 (367 familles), d'un bidonville à Ruisseau (59) et d'immeubles  menaçant ruine à Belouizdad (61).  S'agissant de la prise en charge éducative des enfants des familles  relogées, le directeur de l'éducation d'Alger-Ouest, M. Zeghache Saad, a assuré  qu'une place pédagogique sera disponible pour chaque élève de ces familles,  soit 1250 élèves.          
Les bénéficiaires de cette opération de relogement ont exprimé, pour  leur part, leur grande joie, à l'image de Nora qui dit avoir vécu 7 ans dans  des conditions précaires pour pouvoir, enfin, s'installer avec les 8 membres  de sa famille dans son nouvel appartement.          
Abderrahmane, un autre bénéficiaire, a tenu, de son côté, à saluer les  efforts des autorités locales dans la prise en charge des habitants des chalets.

 

Source: elmoudjahid

Immobilier algerie

Publié dans immobilier

Commenter cet article