Crédit immobilier à taux bonifié :Le CPA s'engage dans l'immobilier

Publié le par lkeria.com

Dans le cadre de ses actions de communication directe et de proximité et en vue de se rapprocher davantage de sa clientèle, à savoir, celle du secteur du bâtiment, le Crédit populaire d'Algérie organise, aujourd'hui à Oran, une rencontre avec les professionnels de ce secteur. Cette rencontre porte sur les modalités d'octroi de la bonification des taux d'intérêt des prêts accordés par le CPA, pour l'acquisition d'un logement promotionnel collectif ainsi que pour la construction d'un logement rural. Il faut savoir que  l'application du crédit immobilier devrait être déjà effective. Il est vrai qu'après la publication des textes ayant clarifié les modalités d'application de ce crédit les banques ont dû d'abord travailler en coordination avec les ministères des Finances et de l'Habitat afin de mettre en œuvre les nouvelles dispositions sans embûches. Les trois parties ont eu déjà une réunion pour préciser certains termes du décret exécutif publié dans le Journal officiel.
Ainsi, pour ce qui est du logement promotionnel, locatif, l'accès au crédit à des taux bonifiés entre 1% et 3% ne concerne que le logement "neuf" d'une superficie de 100 m2 dont le prix ne doit pas dépasser les 12 millions de dinars. Le client peut également bénéficier de ces mesures pour la formule auto-construction. Concernant le logement rural qui ne pose pas pour le moment le problème dans sa définition, il reste juste à établir la liste des communes concernées. La banque financera à hauteur de "90% du coût de l'habitation rurale, le même taux qui sera d'ailleurs appliqué pour le logement promotionnel collectif, c'est-à-dire un crédit à 90% du prix du logement.
Ainsi, le CPA compte bien investir dans ce créneau et contribuer de façon effectif au développement de l'habitat en Algérie en plus de sa contribution au développent industriel.
Il faut dire que le CPA a lancé le crédit immobilier en 1989 et a octroyé plus de 12 milliards de dinars à ce segment de crédits.
Créé en 1966, le CPA se targue d'être une banque à l'écoute de sa clientèle. Conformément à la réglementation en vigueur en Algérie, le CPA traite les opérations de crédit et de banque; il peut recevoir des dépôts, accorder des crédits sous toutes ses formes, prendre des participations dans le capital de toute entreprise, mobiliser pour le compte d'autrui tout crédit consenti par d'autres institutions. Défini par ses statuts comme banque universelle, le CPA a pour missions de promouvoir le développement du BTPH, les secteurs de la santé et du médicament, le commerce et la distribution, l'hôtellerie et le tourisme, les médias, la PME/PMI et l'artisanat.

 

Source: Le maghreb

www.lkeria.com

Publié dans immobilier

Commenter cet article