Crédit immobilier, le bilan de la Cnep

Publié le par lkeria.com

En attendant le premier bilan de la Cnep, le citoyen galère pour trouver
un logement.

La Cnep-banque annonce pour la semaine prochaine son premier bilan sur les
crédits a taux bonifié. Le nouveau produit crédit immobilier à 1%-3% à
susciter l’attention de tout le peuple Algérien. Un crédit sur 40 ans, 1%
de taux d’intérêt, accessible presque à tout le monde, que demande le
peuple. Le peuple demande un logement moins cher.

Le petit bémol de ce crédit, que le gouvernent veut « révolutionnaire »,
est  l’obligation d’acquérir avec ledit crédit un logement neuf. Pour
mieux comprendre nous avons recueilli le témoignage de monsieur M.K.

Lkeria : comment vous avez trouvez votre logement neuf et à quel prix ?
M.K.   : On a cherché moi et ma femme dans nos relations un promoteur. Le
logement coûte 1 milliard de centimes mais la banque nous finance à
hauteur de 700 millions pour un salaire de 6 millions.
Lkeria : Donc le promoteur vous a fait un prix ?
M.K. : Non. Au fait, j’ai emprunté les 300 millions restants çà et là.
Lkeria : Si on résume vous avez 700 millions  à 1% et 300 à taux zéro,
c’est une très bonne affaire.
M.K. : Oui, sauf que les 300 millions il faut les rendre en 40 mois pas en
40 ans.

Acheter dans le neuf oui, mais à quel prix ?

Algrie immobilier

Publié dans immobilier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

touati 16/04/2011 21:47



Bonjour; voila je me demande comment ce fait-il que les enciens dossier ne sois pas encors toucher par la decision
du ministre qu'il sont concerne par le 1 pour cent!!!!!!



rachda 12/07/2010 18:58



j'ai bénéficié d'n logement participatif;j'ai payé la première tranche(700000da).pour la 2eme tranche ,je n'ai pa pu payer par manque de moyens financiers,alors je me suis rapprochée de plusieurs
banques étatiques (cnep,cpa,bna,bdl) pour avoir un crédit immobilier conformément à la réglémentation en vigueur.


grande a été ma surprise de savoir que chaque banque appliqueun baréme à part(age,salaire,taux accordés...)


d'autre part,ma demande a été refuséepour raison d'invalidité,alors que je bénéficie d'une pension d'invalité depuis 1996,et j'ai une pension de rente accident de travail  à vie de mon
défunt époux .


pire encore la préposée au guichet de la cnep m'a affirmé que memes les diabétiques de type 2 n'ouvrent pas droit au crédit????


doiton nous entérrer vivants parcequ'on est malades?n'avons nous pas droit à une vie décente?nous nous  ne sommes pas des citoyens à part entière?


Ou dois-je m'adresser pour avoir mes droits?


merci de m'avoir lue.