FEU VERT POUR LE PROJET DOUNIA PARC: Le gouvernement fait de nombreuses concessions à EIIC

Publié le par lkeria.com

Après plusieurs années de négociations, le fonds d’investissement émirati EIIC a obtenu il y a quelques jours le feu vert du Conseil national de l’investissement (CNI) pour lancer son projet Dounia Parc en Algérie. Après Emiral, EIIC est le deuxième groupe émirati à être autorisé à lancer un projet immobilier en Algérie. Le gouvernement Ouyahia a cédé sur de nombreux points, offrant à ce fonds d’investissements en difficulté après la crise financière internationale la possibilité de réaliser un mégaprojet dans des conditions exceptionnellement favorables.

En effet, selon nos informations, EIIC a obtenu un terrain de 670 hectares à l’ouest d’Alger pour un dinar symbolique du mètre carré. Le projet, estimé à plusieurs milliards de dollars, sera réalisé en cinq phases et étalé sur une période de dix ans. La première phase concernera le projet immobilier : des appartements de haut standing. Le gouvernement a exceptionnellement autorisé EIIC à effectuer massivement des préventes alors que celles-ci sont officiellement interdites pour les promoteurs immobiliers étrangers. Autrement dit, le projet sera financé en grande partie par l’apport des futurs acquéreurs.

Cette option va également limiter fortement l’investissement initial. Selon une source proche du dossier, l’investissement d’EIIC ne représentera que 300 millions de dollars pour un projet estimé à plusieurs milliards de dollars – 20 milliards selon les déclarations des responsables d’EIIC et 5 milliards, selon des estimations indépendantes.

Autre avantage exceptionnel accordé aux Emiratis : ils auront la totalité de la société en charge du projet. Ils échappent ainsi à la loi dite 51/49 sur les investissements étrangers. L’Etat algérien recevra 20% des bénéfices, selon des modalités qui devraient être précisées dans l’accord définitif.

La décision d’autoriser EIIC à lancer Dounia Parc semble obéir à des considérations politiques. Il a été officiellement inauguré par les présidents algérien et émirati. Depuis, le gouvernement des émirats multiplie les pressions amicales sur Alger pour permettre à EIIC de lancer le projet.50132-eiiclogo-copie-1.jpg

Source: TSA

annonces immobilières algérie

Publié dans immobilier

Commenter cet article