L’Algérie met en œuvre son programme d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Publié le par lkeria.com

 

L’agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue) finance les travaux d’isolement thermique des habitations.

eco-bat_aprue_immobilier_algerie.jpg

Dans un communiqué rendu public par L’agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue) et dans le cadre du programme national d’amélioration de l’efficacité énergétique des constructions en Algérie 2010-2014, l’APRUE entame la deuxième phase de son plan Eco-Bat, qui  consiste à apporter une aide financière couvrant le coût des travaux de montage de vitres pour l’isolation thermique des logements. Cette subvention (à hauteur de 80% du cout) est plafonnée à concoure de 40 000 DA par construction.

Le lancement de cette opération est prévu pour le troisième trimestre de 2011.

La BDL est chargée de financer les opérations enregistrées dans le cadre de ce programme.

Ce sont plus de 16 000 m² de vitres pour l’isolation thermique qui sont prévus. En premier lieu, il sera procédé à l’équipement des établissements publics, les écoles, les structures de santé et les hôtels, avant de généraliser l’opération au grand public.

Ce sont d’ailleurs 600 logements sociaux participatifs (LSP) à haute performance énergétique (HPE), à travers 11 wilayas qui sont parachevés dont 80% du surcoût relatif aux constructions de ces logements est pris en compte par l’Aprue.

Outre l’opération Eco-Bat Le programme de l’Agence comporte quatre autres opérations :

Eco-lumière qui consiste à vulgariser auprés des ménages les lampes à basse consommation d’énergie (LBC) afin de réduire leurs factures d’électricité.

Alsol qui comporte la vulgarisation de l’installation des chauffe-eau solaires,

Prop-Air qui vise à promouvoir l’utilisation du GPL dans le secteur des transports (véhicules, bus...).

Top-Industrie qui implique la réalisation d’audits énergétiques dans les secteurs où les activités sont consommatrices d’énergie à l’instar de la pétrochimie, le raffinage et la production de matériaux de construction (cimenterie, verrerie, céramique).

source : Lkeria

logement Algerie

Publié dans Logement

Commenter cet article

Yahiaoui 16/06/2012 15:01


Bonjour !


Quelle est le ou les programmes de l'algerie concernant la réglementation de la santé public en relation avec les pathologies des desordres du batis immobilier ?


Quelles sont les réformes mises en priorité concernant l'aprés Petrole !!!!


Construire avec les régles de securité approprié et les recommandations des performances énergetiques du bati et des installations CVC.


Merci de vos interventions à venir.


Cordialement Mohamed Y

Yahiaoui 22/01/2012 18:08


Bonjour à tous!
Une lois s'impose pour réglementer les bâtis clos en Algérie, avec application de décret et arrêtés afin de renforcé les dispositifs de lutte contre l'insalubrité des logements de plus de 40 ans.
A savoir le saturnisme lié à
l'exposition au plomb saturnisme, l’amiante dans l'habitat avec une dangerosité lié au cancer de la plèvre, les désordres de pourrissement cubic la meruse, fibreuse, molle, qui dégradent les
planchers, les charpentes et autres éléments supportant le bâtis. LE CONTRÔLE SUR LES INSECTES XYLOPHAGES comme la termite qui se nourrit des éléments en bois qui composent le bâtis, ainsi qu'une
réglementation lié aux dépenses énergétiques de l'habitat en général.
http://diagnostiqueimmobilier.blogspot.com/


Cordialement M.Yahiaoui

lkeria.com 16/06/2012 14:14



oui vous avez raison, il y a absence de réglementation de cet aspect en algerie.



walid 06/11/2011 16:31



ce programme devrait etre plus ambitieux que ça, on est rtrés en retard


histroire de l'algérie 



lkeria.com 16/06/2012 14:18



oui vous avez entièrement raison, ça demarre timidement mais ça démarre